December 15, 2016

November 28, 2016

November 22, 2016

October 11, 2016

September 26, 2016

Please reload

Recent posts

Etre ou ne pas être... épicène

2-Oct-2014

Etre ou ne pas être épicène? C'est un problème que je rencontre parfois lorsque je traduis en anglais des brochures ou sites web d'entreprises. Le terme "épicène" désigne des expressions qui englobent les deux genres.  

 

Alors que l'utilisation du masculin dit "générique" est encore largement répandu en français, en anglais la "gender-neutrality" s'impose. Une bonne traduction doit prendre en compte cette spécificité culturelle. 

 

Par ailleurs, contrairement à l'anglais, le français est une langue "genrée" dont les noms sont strictement masculins ou féminins,  à l'exception de quelques hermaphrodites, comme espace, oeuvre, amour ou orgue, qui changent de genre selon leur sens ou leur nombre. Oeuvre, par exemple, est féminin lorsqu'il s'agit d'un ou plusieurs tableaux (des oeuvres inachevées), mais masculin lorsqu'il s'agit de la totalité de la production d'un artiste (l'oeuvre peint de Bonnard). Heureusement, ces noms à genre variable ne sont pas légion!

 

"Client" étant un nom masculin, c'est tout naturellement  qu'on l'envisage comme "potentiel" et qu'on l'espère "satisfait".  Mais vos clientes potentielles se reconnaissent-elles dans ce "client" soi-disant universel, et en sont-elles satisfaites? 

 

Que faire en traduction? Une première stratégie consiste à dédoubler le pronom : "il" devient "he or she". Sans abuser, toutefois, car cela risque d'alourdir le texte et de lui donner un caractère trop formel. Deuxième possibilité, mettre au pluriel: "le client" devient "clients", "il" devient "they". Troisième astuce, contourner le problème: s'adresser directement au lecteur par "you", ou reformuler la phrase pour éviter les pronom singuliers. Une quatrième option volontairement égalitaire, parfois utilisée en anglais, consiste à alterner les exemples masculins et féminins. Mais je n'y ai encore jamais recouru en traduction, car trop éloignée de du sens générique du masculin universel. 

 

Notez que ces petits trucs sont aussi efficaces en français.  Pour communiquer de façon inclusive avec clients et clientes, tous genres confondus, soyez épicène!

 

L'administration fédérale édite un guide pratique de la rédaction épicène disponible ici.

 

Photo: Angela Winkler dans le role de Hamlet

Please reload

Please reload

Archive

Viviane Lowe

traduction + communication